Recherches

LEDEN, un programme de recherche et de création

Depuis 2003 le programme LEDEN articule ses recherches autour de quatre médiations : culturelle, scientifique, pédagogique et territoriale.

En ce qui concerne l’e-médiation culturelle, nos recherches et la réalisation de nos prototypes reposent sur le constat suivant :
Les NTIC ont, depuis plusieurs années déjà, trouvé une place conséquente dans les musées, les monuments historiques et les institutions culturelles. Musées d’Europe, musées américains en font, par exemple, un usage de plus en plus raisonné et pertinent. La Chine de son côté s’ouvre à ces mêmes pratiques et les dispositifs numériques les plus sophistiqués pénètrent massivement les musées et les monuments chinois les plus prestigieux, comme éléments incontournables de leur rénovation.

La numérisation des données scientifiques et culturelles est un enjeu largement pris en compte dans ces structures, on y poursuit les missions de conservation, d’indexation, de traitement des données. Les questions d’interopérabilité et de multilinguisme restent majeures mais encore inégalement prises en charge. Les institutions culturelles en fonction de leur taille, de leur appartenance, de leur financement les mettent en oeuvre de manière différenciée.

La valorisation de ces données devient, aujourd’hui, dans la plupart des cas, la nouvelle priorité : les questions d’un nouveau rapport aux publics, d’une nouvelle façon de présenter le musée et les oeuvres interrogent les responsables des musées, les dimensions touristique et économique sous-tendent ses initiatives.

« Avant, Pendant, Après la visite », le service numérique est présent aux trois étapes de la consommation culturelle.
- Avant : à travers les sites de préparation de la visite,
- Pendant : avec la multiplication des systèmes et dispositifs de simulation, d’expérimentation, de réalité augmentée ou d’installations interactives.
- Après : avec la personnalisation de la visite, les réseaux collaboratifs, les compléments pédagogiques.

Les dispositifs numériques se diversifient : de la borne interactive de réalité augmentée aux douches sonores ou aux services mobiles géolocalisés, on accompagne le visiteur, on lui fournit des compléments explicatifs ou contextuels.

Dans ce foisonnement de services et face à l’accélération des implantations multimédias dans ce secteur, des états des lieux des innovations réalisées commencent à circuler, notre observatoire des usages internationaux innovants et notre plateforme d’échange participent à ce mouvement d’interprétation et de partage avec les chercheurs et les professionnels. Dans ce cadre une attention particulière est portée aux aspects liés à la mobilité, à la personnalisation des services, aux aspects contributifs, à l’hybridation et au métissage des plates formes à l’interopérabilité des systèmes, et la portabilité des contenus.

Quelques exemples de travaux récents réalisés par le Leden rendent compte de certains de nos axes de recherche et de création.

Simulation : « Paris antique : visite augmentée sur mobile du patrimoine culturel dans la ville », un scénario d'usage numérique réalisé dans le cadre du projet Terra Numerica du pole de compétitivité Cap Digital

Cette simulation présente un scénario d’usage d’un dispositif mobile d’aide à la visite dans la ville, intégrant la technologie 3D temps réel, couplée à la réalité augmentée. Ce dispositif mobile est appuyé par la présence d’un panneau tactile à l’entrée du site culturel, permettant un apport supplémentaire d’informations contextuelles pour le visiteur ainsi que la possibilité notamment pour les touristes étrangers de télécharger par Wifi la visite 3D en réalité augmentée sans subir un surcoût du à l’utilisation de la 3G.

Dans le cadre du parcours qui lui est proposé, le visiteur effectue une visite découverte du site historique du grand amphithéâtre appelé traditionnellement « les arènes de Lutèce », dont il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges. La restitution 3D permet dans ce cas au visiteur de se représenter l’édifice tel qu’il était à l’époque gallo-romaine. Le système de réalité augmentée sur mobile donne la possibilité au visiteur d’ouvrir une sorte de fenêtre sur le passé et d’accéder à une visualisation du monument en images de synthèse, en temps réel et géolocalisée. L’innovation réside dans la mise en oeuvre d’une technologie de visualisation en 3D temps réel en réalité augmentée sur un téléphone mobile personnel.

Réflexions autour du Musée Curie...

Le Musée Curie souhaite entamer une rénovation complète de son espace architectural et de ce fait souhaite revoir l’intégralité de sa muséographie.

A cette occasion, le Musée Curie a sollicité le programme de recherche LEDEN pour l’accompagner dans l’intégration de dispositifs numériques d’aide à la visite et de valorisation de ses collections. Certaines pièces de la collection du musée présentent des spécificités intéressantes d’accompagnement pédagogique par le numérique.

La vitrine de la méthode Curie présentant le dispositif utilisé par Pierre et Marie Curie pour mesurer la radioactivité est composé de plusieurs éléments complexes dont le fonctionnement nécessite un accompagnement de médiation particulier afin d’être compris du public. Les nouvelles technologies offrent la possibilité de simuler des expériences de manière virtuelle.

Déjà en 2003, à l’occasion de la réalisation d’un site internet sur le personnage de Marie Curie, commandé par la ministre de la recherche Claudine Haigneré, le LEDEN avait recréé en 3D temps réel la simulation de la mesure de la radioactivité.

C’est sur ces bases que le LEDEN approfondit le travail de recherche sur l’usage du numérique pour la transmission des connaissances.

Le LEDEN travaille à la réalisation d’une vitrine intelligente intégrant un système holographique qui permettrait aux visiteurs de refaire l’expérience de la méthode Curie en direct sur les instruments originaux et d’obtenir des informations complémentaires sous forme de textes, d’images et de vidéos projetés sur le verre.

L’intégration d’un système de transmissions des informations par RFID permettant un niveau de personnalisation du contenu adapté aux différents types de public que le musée reçoit.

Réflexions sur la e-médiation pédagogique...

Les Métiers
Restitution des gestuelles professionnelles et familiarisation aux apprentissages: immersion virtuelle, simulation, expérimentation pédagogique. Synchroniser la vidéo démonstrative à l'interactivité d'imitation, renseigner sur les conditions d'accès à la formation et à la profession, virtualiser une première initiation professionnelle.

Cybercartable
Nouvelles modalités de transmission par le numérique : des processus pédagogiques aux procédures interactives. Scénariser les apprentissages, simuler et expérimenter par l'interactivité, lire la progression de l'élève.

Equipe

Programme de recherche et de création LEDEN – MSH Paris Nord – Université Paris 8

Direction scientifique :
Ghislaine Azémard,
Professeure des universités

Laboratoire Paragraphe –
Equipe « Ecritures et hypermédiations numériques »

Codirection scientifique :
- Ghislaine Azémard,
Professeure des universités
- Philippe Bootz,
Maitre de conférences

Thésards travaillant au LEDEN sur le secteur de la valorisation numérique du patrimoine culturel :

- Audrey Defretin : « Environnement interactifs et représentations numériques dans le cadre de l’exposition et la transmission scientifiques et culturelles »
- Yang Yang : « E-médiation pédagogique dans les musées chinois »
- Xiao Zhang : « Les nouvelles modalités de représentation et de médiation culturelle par le numérique dans les musées chinois »

visite augmentée sur mobile

Découvrir la vidéo
Illustration
Illustration
Illustration

vitrine intelligente

Illustration

expérience en 3D

Illustration
Découvrir le site web

immersion virtuelle

Illustration
Découvrir le site web